Eh oui, qui a été le dernier guillotiné en France? Très bonne question.
谁是法国最后一个被砍头的人?好问题。
 
Nicolas Jacques Pelletier a été le premier guillotiné en France. Il a été condamné à mort pour vol avec violence.
Nicolas Jacques Pelletier是法国第一个被砍头的人。他因抢劫而被判处死刑。
 
La Révolution française et les années qui l’ont suivie ont vu la guillotine à l’œuvre. Louis XVI, Marie Antoinette, Danton, Robespierre… ont eu leurs têtes séparées du reste de leurs corps par la guillotine.
法国大革命时期常常使用断头台。路易十四、玛丽·安托瓦内特、丹东、罗伯斯庇尔最后都身首异处。
 
Des têtes beaucoup moins connues ont connu le même sort. C’est le cas de celle du dernier guillotiné en France.
遭受相同命运的还有一些不那么有名的人物,例如法国最后一个上断头台的人。
 
Le dernier guillotiné en France est Hamida Djandoubi. Il a été guillotiné le 10 septembre 1977 à la prison des Baumettes de Marseille, 4 ans avant l’abolition de la peine de mort en France (le 9 octobre 1981).
Hamida Djandoubi是法国最后一个被砍头的人。他于1977年9月10日在马赛的博梅特监狱(la prison des Baumettes)被处刑。4年后(1981年10月9日),法国废除了死刑。
 
Nous allons vous raconter brièvement l’histoire de Djandoubi. Attention, c’est ce qu’on appelle communément une histoire dégueulasse.
接下来,我们将向你简要地讲述Djandoubi的故事。注意,这是一个非常令人反感的故事。
 
Né en 1949, Hamida Djandoubi était un Tunisien arrivé en France à l’âge de 19 ans avec un visa de travail. Quelques années plus tard, parfaitement intégré, Djandoubi rencontre beaucoup de succès auprès des femmes qui le considéraient très beau. Du coup, il multipliait les conquêtes.
Hamida Djandoubi是突尼斯人。他1949年出生,19岁时来到法国。几年后,他完全融入了法国社会,女士们认为他很英俊,在她们之中,他如鱼得水,许多女士为他所吸引。
 
Considéré par ses amis comme un garçon gentil, courtois, sympathique et avenant, sa vie bascule lorsqu’il se retrouve avec une jambe coincée dans la chenille d’un tracteur. Les secours n’ayant pas réussi à le dégager, Hamida Djandoubi est amputé sur place après avoir souffert pendant des longues heures.
他的朋友们称赞他友善、彬彬有礼,很讨人喜欢。然而,一场事故使他的生活天翻地覆。他的一条腿被卡在一辆拖拉机的履带间。救援工作没能抽出他的这条腿。经过几个小时的折磨,他在现场截去了这条腿。
 
Amputé d’une jambe, le dernier guillotiné de France n’était plus le même. Il ne s’habituait pas à sa prothèse, il souffrait énormément.
失去了一条腿的Hamida Djandoubi变了个人。他对自己的假肢很不习惯,受了很多苦。
 
Quelques temps après son amputation, en 1973, il était le petit ami d’une jeune femme nommée Élisabeth Bousquet. Un jour, il la fait venir dans le foyer où il habitait et l’oblige à avoir des rapports sexuels avec 8 nord-africains. Chaque rapport sexuel a été tarifé 20 francs par Djandoubi.
截肢了一段时间后,在1973年,他那时是一位名叫Élisabeth Bousquet的年轻女郎的男朋友。 一天,他把Élisabeth Bousquet叫到他的住所,并强迫她与8个北非人发生了性关系,每次性行为Djandoubi收取20法郎的费用。
 
Élisabeth Bousquet porte plainte contre Djandoubi pour des faits de proxénétisme. Malgré l’absence de poursuites, ce dernier n’a jamais digéré cette plainte.
事后,Élisabeth Bousquet起诉Djandoubi牵线卖淫。诉讼没有真正展开,后者也从未应诉。
 
Quelques temps plus tard, le dernier guillotiné en France vit avec deux jeunes femmes qui lui sont entièrement soumises. Il les viole fréquemment et leur impose des sévisses atroces. C’est à cette époque qu’il retrouve Élisabeth Bousquet. Il la séquestre dans un appartement et pendant des heures, sous les yeux de ses deux soumises, il la torture et la soumet à des sévisses indescriptibles. Il finit par l’étrangler.
又过了一段时间,Djandoubi在法国与两个对他服服帖帖的女子同居了。他经常强暴她们,惨无人道地虐待她们。在这时他再次找到了Élisabeth Bousquet。他将她关在他的公寓,当着另两个女孩的面折磨了她几个小时,情状简直难以描述,在最后把她掐死了。
 
Djandoubi se fait arrêter lorsqu’une fille de 15 ans qu’il séquestrait parvient à s’échapper et raconte son calvaire à la Police. C’est alors que la France découvre les actes barbares perpétrés par le jeune tunisien.
Djandoubi最后被警方逮捕。他监禁了一个15岁的少女,而后者成功逃脱了,并向警方叙述了自己的受害过程。自此,这个突尼斯年轻人的残暴罪行被公之于众。
 
Accusé de meurtre, viols, actes de torture et de barbarie, Hamida Djandoubi a été guillotiné à l’âge de 31 ans. Il restera dans l’histoire comme le dernier condamné à mort en France.
Hamida Djandoubi被指控犯有杀人、强奸、虐待罪,在31岁那年上了断头台。他是法国历史上最后一个被判处死刑的人。
 
Notons enfin, que le 19 février 2007, Jacques Chirac a fait inscrire dans la Constitution française que «nul ne peut être condamné à la peine de mort».
最后提一下,2007年2月19日,Jacques Chirac在法国宪法中规定“任何罪名都不可适用死刑”。
    Ref :   http://www.debetiseur.com/qui-a-ete-le-dernier-guillotine-en-france/