Pendant la Coupe du Monde, les violences faites aux femmes augmentent
研究表明:世界杯期间,女性遭受家暴增多
"[En Angleterre], les violences domestiques et la Coupe du Monde sont étroitement liées. Le nombre de cas augmente de 26% si le pays gagne, et de 38% s’il perd. Le jour suivant, il augmente de 11%, quelle que soit l’issue du match", prévient le National Centre for Domestic Violence (NCDV, un organisme britannique dédié à l’aide aux victimes de violences domestiques). Le NCDV en veut pour preuve une étude de 2013 publiée dans le Journal of Research in Crime and Delinquency. Cette étude se base sur le nombre d’abus domestiques dans le nord-ouest de l’Angleterre rapportés à la police pendant les Coupes du Monde de 2002, 2006 et 2010.
“(在英国),世界杯赛事与家庭暴力这两件事被紧密地联系在了一起。不论原因是否与赛事直接相关,如果英国赢了,家暴案件会比往日增加26%,如果失利则增加38%。甚至英国队比赛的第二天,家暴案件也会增加11%”,国家反家暴中心(National Centre for Domestic Violence, 以下使用缩写NCDV,是英国的一家专门帮助家暴受害者的机构)指出。该中心这样说有其根据,其根据来自于2013年在《犯罪研究期刊》上发表的一项研究。这项研究是以英国东北部在2002年,2006年以及2010年世界杯期间警方记录在案的家庭暴力事件为研究对象的。
"Un environnement où les femmes sont rabaissées et dévalorisées"
“在这个环境下,女性遭受轻视甚至蔑视”
Les chercheurs se sont basés sur le nombre de cas de violence domestique ("des actes violents ou menaçants") quotidiennement enregistrés par la police durant les tournois. Ils affirment néanmoins que cette violence est très probablement sous-estimée, les victimes n’allant pas systématiquement rapporter les abus qu’elles ont subi à la police. Une intuition confirmée par le Bureau de la Statistique nationale britannique : 1,9 million d’adultes ont souffert de violences domestiques. Pourtant, seulement 1,1 million de cas d’abus et de crimes domestiques ont été enregistrés par la police.
研究人员以比赛期间每天警察局记录在案的家庭暴力事件为研究对象。然而他们指出,这个数据极有可能低于真实情况,因为很多受害者遭受家暴后不会选择报警。研究人员的判断得到了英国国家统计局的数据支持:190万成年人遭受了家庭暴力,然而警方记录在案的家庭暴露只有110万次。
Pour faire prendre conscience de ce phénomène, le NCVD s’est allié à l’agence de communication J Walter Thompson London pour lancer une vaste campagne d’affichage en Grande-Bretagne. Elle sera bientôt étendue au Japon et à la Suisse. Une action globale encouragée par les chercheurs, qui estiment que leur étude gagnerait à être reproduite dans d’autres pays. "Bien que la zone géographique de notre étude soit relativement restreinte, elle peut être généralisée, car les matchs sont retransmis partout. Si on reproduisait notre étude, cela pourrait permettre d’identifier et de réduire les violences domestiques liées aux matchs de football."
为了让公众意识到这个现象,NCVD机构与Agence de communication J Walter Thompson London一道共同在全英国开始广泛张贴海报。在日本和瑞士也即将张贴类似的海报。研究人员支持在全球范围内开展活动,他们认为他们的研究可以在其他国家重复进行。“尽管我们的研究覆盖面较窄,但是这个研究的结果是可以普遍化的,因为全球各地都在转播这些赛事。如果有人重复进行我们的研究,这将促进我们的研究结果普遍化,并且减少足球比赛造成的家庭暴力。”
Pour Katie Ghose, directrice générale de l’organisation caritative Women's Aid, ce n’est néanmoins pas le sport en soi qui est à blâmer, mais le machisme des supporters. "Leurs attitudes sexistes, leurs chants et leurs comportements créent un environnement où les femmes sont rabaissées et dévalorisées", analyse-t-elle dans un communiqué. Une observation partagée par Jo Wallace le directeur créatif de J Walter Thompson London : "Les fans du monde entier regardent chaque match avec appréhension. Parfois, leur partenaire partage cette inquiétude. C’est ce côté moins connu, plus sombre du football, que nous avons voulu montrer avec notre campagne."
女性保护(Women’s Aid)慈善中心主席Katie Ghose认为体育赛事并非罪魁祸首,而实际上是源于这些支持者们的大男子主义。“足球比赛性别歧视的态度,欢呼呐喊和行为,在助长一个环境,使女性遭受轻视乃至侮辱”,她在一场报告中这样分析。J Walter Thompson London 的主席Jo Wallance赞同她的观点,并表示:“全世界的球迷都怀揣着紧张而焦虑地心情观看比赛的。有的时候,他们的伴侣也同样紧张焦虑。我们想要通过我们的活动把足球更为阴暗,更不为人知的一面展示出来。”
  Ref: https://www.francetvinfo.fr/sante/soigner/pendant-la-coupe-du-monde-les-violences-faites-aux-femmes-augmentent_2833765.html